Article 4-real copie

Nos cours en visio : 🪢 une expérience sociale !

Le lien que tissent le formateur 🧑‍🏫 et l’apprenant 🧑‍🎓 peut adopter plusieurs formes et trouver du sens à travers plusieurs expériences. Dans cet article, on vous propose 4 manières de déconstruire 🤸‍♀️ le rapport prof/élève, pour profiter d’une vraie expérience sociale et interactive 💯 !


LE PROJET

🏂 Joachim est moniteur de ski à l’Alpe d’Huez durant l’hiver et standardiste de nuit dans un hôtel niçois l’été. Depuis la fin du COVID, son job estival est mis en péril par sa mauvaise compréhension de l’anglais. Son manager a accepté cette année de l’embaucher en remplacement de collègues malades, mais envisage de faire systématiquement appel à des standardistes bilingues.

💣 Notre action :

Lorsqu’il nous a fait confiance pour réserver des cours d’anglais, nous avons présenté Joachim à Caroline 🦘, une prof australienne qui vient du tourisme. Ensemble, ils ont travaillé sur le vocabulaire d’accueil, de service et d’assistance. Ils ont fait des mises en situation, des jeux de rôles et des mises en scène vraiment pratiques, en visio et au téléphone.

💥 Résultats :

🏨 Eh bien … En réalité Joachim n’a pas été pris cet été ! Par contre, il a monté son propre projet de randonnées alpines et fait maintenant admirer de sublimes paysages de montagnes à des touristes du monde entier !

✨ Ce qu’on en retire :

Acquérir de nouveaux savoirs, surtout du vocabulaire général, c’est aussi permettre à des projets professionnels de voir le jour et rendre très concrètes des situations auxquelles – comme Joachim – on ne s’attend pas forcément !

L’IMMERSION

Tous nos vœux de bonheur à Claire, notre élève jeune mariée ! Elle a décidé de faire de l’Italie, sa terre natale, le lieu rêvé pour sa lune de miel. Seulement Claire a perdu toute sa spontanéité en italien et a souhaité retrouver son niveau perdu.

💣 Notre action :

🌅 C’est Sara qui a hérité de cette mission. Il lui a fallu dépoussiérer les bases de la grammaire italienne, mais c’est surtout sur les expressions orales et même régionales qu’elles ont travaillé. Et puis le déclic s’est produit lorsque Sara a abordé son origine calabraise, que Claire a immédiatement voulu découvrir. Elles sont alors passés de la langue à la civilisation et ont abordé – en italien – toute la richesse méditerranéenne de cette région.

💥 Résultats :

🗺️ En bilan de formation, les objectifs de syntaxe et de grammaire qui ont été établis au départ ont été atteints, mais surtout l’adaptation de cette formation a permis à Claire de transformer son expérience sur place et de multiplier les découvertes touristiques !

✨ Ce qu’on en retire :

🍝 Avec un objectif non-professionnel, il est plus facile d’aborder l’arc civilisationnel d’une langue, indissociable de la prononciation et du vocabulaire. On a alors la possibilité de revenir à une pédagogie plus proche de l’apprentissage scolaire avec un nouvel objectif : transmettre les savoirs locaux, ceux du terroir, ceux de la tradition, qui sont un des moteurs de la langue et de l’expérience recherchée.


On vous laisse sur ces 2 transformations possibles du modèle prof/élève. La semaine prochaine, nous vous parlerons du … et du … Tiens, auriez-vous une idée de ces 2 autres méthodes ?

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked*